Depuis quelques temps, la chenille processionnaire gagne du terrain sur notre région.

Cette variété de chenille a été détectée sur un terrain communal et nous avons fait intervenir un professionnel pour stopper ou limiter la prolifération de celle-ci.
Ces chenilles peuvent être dangereuses pour la santé des humains et des animaux, particulièrement pour les enfants et les chiens.

De quoi s’agit-t-il ?
Ces chenilles se trouvent principalement sur les pins, mais également sur les chênes.
Elles possèdent une multitude de poils très urticants qui sont projetés à la moindre agression. Ce fort caractère urticant peut provoquer d’importantes réactions allergiques, des troubles oculaires et respiratoires.
Il est dangereux de manipuler un nid, même vide et de se mettre à proximité des chenilles sans protection adaptée.

Des moyens de lutte.
Ne pas prendre de risques inutiles et consulter des professionnels.
La lutte mécanique :
Couper et brûler les branches porteuses de pontes et de nids
Brûler les chenilles au sol (au chalumeau = attention au risque d’incendie)
Le piégeage :
Pièges à phéromone, pour capturer les papillons mâles
Produit phéromone de synthèse, comme leurre, à mettre dans les pièges
Tout mode d’action nécessite une parfaite protection contre les risques d’urtication (combinaison, masque, lunettes, gants).
L’appel à un professionnel permet une réponse précise en fonction de chaque cas.

Pour plus d’information : www.chenilles-processionnaires.fr et www.lamesangeverte.com