--PAGE EN COURS D'EDITION--       gb 1   de
Ligne de Sceaux

Dans la seconde moitié du XIXème siècle, profitant de la prolongation de la ligne ferroviaire d’Orsay jusqu’à Boullay-les-Troux et Limours, les peintres paysagistes arrivent en nombre à Cernay-la-Ville.
En quête d’une nature sauvage et authentique, ils apprécient ce site où, dans un même endroit, ils rencontrent la plaine, les bois, les étangs, les rochers, les cascades…

C’est ainsi qu’au fil des années, plusieurs centaines d’artistes sortent des ateliers parisiens pour venir travailler en plein air et sur le motif dans les Vaux de Cernay. Ils se retrouvent dans les auberges accueillantes et bon marché du village. Certains tels Français, Pelouse, Gendrot, Pinkas s’installent pour plusieurs années dans la commune.

5En 2015 Cernay-la-Ville devient membre d’euroArt, association qui fédère une cinquantaine de villes ou villages colonies d’artistes réparties dans 13 pays européens.

A l’été 2016 le Musée du Petit Moulin ouvre ses portes rendant hommage à tous ces peintres, français et étrangers, qui, par leur talent, ont su révéler et mettre en valeur la richesse environnementale de la vallée de Chevreuse.

 


La Grand-place
       L.G. Pelouse       E. Gendrot