Il est mis en service à partir du 1er janvier 2019 et est géré par l’INSEE et les communes.
Cette réforme a été mise en place pour fiabiliser les listes électorales et moderniser la démarche d’inscription.
L’inscription sur la liste électorale sera désormais possible tout au long de l’année et lors de périodes électorales, jusqu’à 30 jours avant le 1er tour du scrutin.
Chacun recevra au mois d’avril sa nouvelle carte d’électeur, qui comportera un numéro d’électeur national et un numéro communal.