Suite à un problème d’agrément, la société qui récoltait les produits chimiques n’est plus en mesure de le faire et le SITREVA est donc contraint de refuser provisoirement les dépôts de DDS dans toutes les déchèteries, jusqu’à nouvel ordre.
Les solutions proposées sont les suivantes : apporter les produits dans les magasins de bricolage (selon l’article L.541-10-4 du code de l’environnement, ils ont l’obligation de les prendre en charge) ou les conserver jusqu’à ce que le service soit rétabli.